Home

Le Blog

Actualités

Les tests de réceptivité d’Hypnose

Si vous allumez régulièrement votre télé ou que vous arpentez les réseaux sociaux, vous avez certainement déjà entendu parler de Messmer, hypnotiseur de spectacle qui selon moi à révolutionné en France l’atmosphère de l’hypnose, en la dépoussiérant de son coté effrayant (même si…). Vous l’avez retrouvé dans différents spectacles et également à la télévision dans Star Sous Hypnose (#SSH). Les prestations de Messmer, comme celle de la plupart des hypnotiseurs de spectacle commencent par un test de réceptivité. Ce test permet de découvrir le degré de réceptivité d’un sujet, c’est-à-dire de sélectionner les personnes les plus réceptives. En effet, en spectacle il faut un certain rythme et donc aller le plus vite possible. C’est pourquoi, il faut nous devons sélectionner les personnes les plus réceptives.

Sur la chaîne Youtube (Alex Novia) je vous propose plusieurs tests de réceptivité donc les liens se trouvent ci-dessous :



Je tenais à vous remercier tout particulièrement pour vos nombreuses réactions sur ces vidéos et vous invite évidement à continuer à me dire si vous ressentez l’impact de ces tests en commentaire.

Je vous retrouve très vite.

Alex



Hypnose, les questions que l’on me pose le plus souvent.
Il y a quelques mois, après un spectacle, une personne de l’organisation me demanda « ce n’est pas fatigant de répondre toujours aux mêmes questions ? ». Sur le moment j’étais troublé par cette question, car pour moi, c’est une part intégrante de mon métier que de prendre le temps de discuter avec les gens qui le souhaitent.
Cependant, il est vrai, que certaines questions reviennent, et je trouve intéressant de vous les partager, peut-être pour les plus timides mais certainement pour les plus septiques et ceux qui désireraient assister à un spectacle d’hypnose.Aujourd’hui je vais donc aborder, les 6 questions que l’on me pose le plus souvent concernant mon métier, alors prenez des notes si vous aimez l’hypnose, je ne le répéterai pas (enfin sauf si vous me le demandez).

1 / Est-ce que savoir hypnotiser est un don ?

Alors sortons du mythe, tout le monde peut apprendre l’hypnose, il suffit de travailler.
Pour résumer l’idée, je dirai qu’hypnotiser est facile, de le faire bien est déjà plus difficile, et d’en faire son métier est encore plus difficile.
N’oubliez jamais la différence entre un bon et un mauvais hypnotiseur, ce n’est pas le résultat… C’est l’éthique.

2 / Est-ce qu’on dort vraiment ?

Alors c’est vrai, on a un peu tous tendance à dire « DORMEZ » mais en réalité, ce qu’on vise c’est un état de détente, et c’est en réalité la définition que l’on donne au mot « dormir » qui est importante.
En général, je dis sur scène « quand je vous dirai de dormir, vous serez dans un état de détente et de relaxation, dans lequel vous entendrez tout ce qu’il se passe autour de vous, … »
Et bien c’est ça l’état d’hypnose, un état de lâcher prise, un état de détente dans lequel on entend tout et dans lequel on est beaucoup plus réceptif aux suggestions de l’hypnotiseur.

3 / Est-ce que l’hypnotiseur peut faire ce qu’il veut de nous ?

Voilà une question polémique concernant l’hypnose, pourtant la réponse est assez simple, NON ON NE PEUT PAS FAIRE CE QUE L’ON VEUT DE VOUS.
Il est vrai que parfois certains frôlent les limites mais vous êtes bien protégé, votre inconscient fera en sorte de de ne pas aller contre VOTRE morale, et ne pas dépasser VOS limites.
En clair, si vous êtes paniqué à l’idée de danser, cela est presque phobique, et bien vous sortirez de l’hypnose si on vous impose cette suggestions.
Par contre l’hypnose pourra agir sur cette phobie si vous désirez la supprimer, mais pour les phobies, cela ne se passe pas en un claquement de doigt.



4 / Est-ce que les gens sur scène sont des acteurs ?

Je pense qu’on m’a posé cette question des milliers de fois, et pourtant je suis toujours aussi surpris quand on me la pose. Rien n’est truqué, rien n’est préparé à l’avance. La plus grande difficulté dans le spectacle que je propose est d’improviser selon les réactions des gens pour ne jamais les dévaloriser et ne pas entrer dans la moquerie. Le but est rester dans la volonté de créer des situations drôles.
Pour conclure, les tests de réceptivité, sont réalisés pour sélectionner les personnes qui réagiront le plus rapidement, la seule difficulté est de sélectionner les meilleurs sujets, il n’y a absolument aucun complice.

Les deux questions suivantes sont un peu plus personnelles et elles n’engagent que ma pratique de l’hypnose, et mon spectacle.

5 / Est-ce que je vais faire la poule sur scène ?

Si vous avez tout retenu, le choix de faire la poule ou non dépend de votre volonté et pas seulement de celle de l’hypnotiseur. Pour ma part, je ne suis pas « fan » de ce genre de suggestions un peu ridiculisante. Donc je vous le promets, vous ne ferez pas la poule le singe,… sur scène.

6 / Pourquoi es-tu devenu hypnotiseur ?

L’explication est très longue, et c’est pourquoi je ferai court. Parce que.



Je reviendrai bien entendu sur toutes ces questions plus en détails en vidéo, mais en attendant, j’espère avoir dégrossi le mystère qui plane autour de l’hypnose, il faudrait des heures pour répondre entièrement à ces questions, mais je tenais, à vous les présenter.

Alex.

👻 alexnoviaoff
Facebook : Alex Novia
Twitter : @alexnoviaoff
Instagram : alexnoviaoff

L’hypnose est dangereuse !
Il y a maintenant très longtemps que je n’avais pas écrit d’article, ni publié de vidéo, et c’est pourquoi je suis très heureux de vous retrouver avec cette nouvelle vidéo d’hypnose sur Youtube.« L’HYPNOSE C’EST DANGEREUX ! » à visionner immédiatement.Cet article n’est qu’une extension de la vidéo, pour aller un tout petit peu plus loin, je vous conseille vivement de la regarder pour comprendre ce qui suit.



Alors oui, l’hypnose se popularise de plus en plus, et c’est plutôt génial, mais il faut comme dans tous les domaines être prudent. Cette vidéo n’est pas créée pour juger ou critiquer un type de pratique ou un autre. C’est simplement mon ressenti sur différentes expériences que j’ai pu vivre ces dernières années.

L’aspect thérapeutique de l’hypnose est selon moi difficile à appréhender, car même si les thérapeutes sont efficaces, ils sont confrontés à la volonté et aux attentes du sujet, qui ne vont pas forcément (consciemment ou inconsciemment) dans le sens de la réussite de la séance. Par exemple on peut avoir l’envie d’arrêter de fumer consciemment et pas inconsciemment, pour de nombreuses raisons. Et l’échec peut (ou non) dépendre du thérapeute, et certains sujets n’ont pas d’attente vis à vis d’eux-même mais attendent un coup de baguette magique du thérapeute…

Le spectacle, comme évoqué dans la vidéo, est un domaine plus « brusque » et où le rythme et l’expérience (phase ou l’hypnotisé réagit à la suggestion) ne sont plus à visé thérapeutique. Une nouvelle fois, il faut comprendre que les sujets ne sont pas des jouets ou des objets de foire. Ils sont des partenaires, des équipiers qui vont découvrir des sensations hors du commun. Si le respect est là, les risques s’estompent, sinon… nous entrons dans des situations qui peuvent être dangereuses…



Par exemple, il y a 3 ans, un hypnotiseur de rue m’a téléphoné pour que je l’aide à « déprogrammer » (terme que je n’affectionne pas vraiment) un sujet par téléphone. En effet, certaines personnes très réceptives ont besoin de plus de temps. Dans ce cas précis, c’était une suggestion étendue au public, c’est-à-dire que quand une personne touchait le sujet, il tombait immédiatement en transe (en étant d’hypnose). Au menu de cette expérience des chutes incontrôlables et des moqueries insupportables.

La conclusion de cet article se trouve à la fin de la vidéo, et je tenais à l’écrire simplement pour ajouter quelques points de précision sur certains éléments.

A très vite,

Alex N.